Voyage Vietnam
 
Voyage vietnam

 

  • slider5
  • sideshows 4
  • sideshow3
  • sideshows2
  • sideshows 1
 
 

Dien Bien Phu

La bataille de Diên Biên Phu est un moment clé de la guerre d'Indochine qui se déroula du 13 mars au 7 mai 1954 et qui opposa au Tonkin les forces de l'Union française aux forces Việt Minh, dans le nord du Viet Nam actuel.
Situé dans une large vallée à 165 km de Dien Bien Phu et à 121 km de Moc Chau, proche de la frontière du Laos, cette capitale d’une agglomération importante s’étend sur le territoire sur la carte vietnam de l’ancienne province coloniale française.


Le territoire de la province est occupé 80 % par la forêt et la montagne, Moc Chau et Na San sont deux vastes plateaux à 600 m d’altitude qui sont réputés par la culture du Thé et l’élevage des vaches laitières. Les principles rivières Ma et Da traversent la province 150 km, la province possède de nombreuses vastes prairies sont favorables à l’élevage des bovins et des chevaux. Les forêts donnent plusieurs espèces de bois précieux: palissandre, stick-lac….Il existe des mines d’étain, de cuivre et de zinc. Son La offre aux voyageurs pour leur circuit au vietnam en route pour Dien Bien Phu la possibilité de faire étape pour une nuit, la région est peuplée par de nombreuses ethnies représententes du vietnam tels que des viet, Thai, H’mong, dao, xinh, kho Mu, Tay, Muong et Hoa. Le marché central des Thai noirs, et l’ancien pénitencier construit par les français à l’époque coloniale française compte parmi les site très intéressant à visiter dans le voyage vietnam.
 

Bataille de Dien Bien Phu
L’ancien pénitencier de Son La
 
Le site pénitentiaire de Son La, fondé par les Français, accueillait dans ses geôles les Vietnamiens anticolonialistes. Ce sont des avions américains qui le détruisirent en se lors de rai sur Hanoi et Haiphong. L’ancienne prison française (Nha Tu Cu Cua Phap) a été en partie restaurée à l’intention des amateurs d’histoire. Tourelles et miradors reconstruits surveillent les vestiges des cellules et les murailles intérieures. Un pêcher planté par To Hieu, l’un des premiers détenus des années 40, est le seul rescapé des bombardements. Aujourd’hui, une rue, un lycée et quelques édifices importants de Son La ont pris le nom de To Hieu. La prison reste un lieu chargé d’histoire, qui ne s’est pas achevée avec le départ des Français. Les différents Montagnards qui avaient combattu aux côtés des colons lors de la guerre entre la France et le Viet Minh ont été en suite considérés comme des sans merci. Beaucoup de Montagnards portent toujours le béret français!

 

 Le source thermal de la province

 

Au bord de la route principale, un panneau marron orné de grosses, chaînes marque le début de chemin qui grimpe vers le site et mène aux locaux de Comité populaire, derrière lesquels se dresse la prison. Les grilles de fer forgé qui entourent l’édifice portent une inscription délavée où se lit encore le mot “pénitentiaire”.

 

 

logo 5 logo 4 logo 3 logo 2 logo 1