Voyage Vietnam
 
Voyage vietnam

 

  • slider5
  • sideshows 4
  • sideshow3
  • sideshows2
  • sideshows 1
 
 

Géographie du Vietnam

Géographie du VietnamPresque tout le monde peut saisir sur la carte la situation géographique du Vietnam: situé entre 23°22’ et 8°30 de latitude Nord, s’étendant de Lung Cu (district Dông Van, province Ha Giang) à Xom Mui (dictrict Nam Can, province Ca Mau ) et entre 102°10’ (commune Apa Chai, district Muong Tè, province Lai Châu) et 109°14’ de longtitude Est (sur la presqu’île Hon Gôm, province Khanh Hoa).
 

Ainsi la longueur du pays est sensiblement égale à 4 fois sa largeur, dont la plus grande est approximativement de 500km entre Mong Cai (Quang Ninh) et Diên Biên (Lai Châu) et la plus petite- moins de 50km – entre le bout de la route N°20 sur la frontière Vietnam - Lao et Dông Hoi (Quang  Binh). Sa forme longue et étroite lui donne les caractères d’une presqu’île , au moins au point de vue climatique car l’influence de la mer agit partout, sauf au Nord, où la proximité du bloc d’Huana (Chine du Sud) confère au climat un caractère continental.
 

En dehors du territoire continental, le Vietnam englobe aussi la plate-forme littorale et de nombreux îles et archipels aux alentours, constituant les belles plage du Vietnam: les plus proches et les plus connues sont les îles de la baie d’Halong; les plus éloignées sont les archipels Hoang Sa (Paracels), et Truong Sa  (Spratly) dans le Biên Dông (Mer de l’Est), ainsi que les îles Phu Quôc et Thô Chu dans la golfe de Thaïlande. On peut donc considérer dans une certaine mesure que le Vietnam appartient aussi au Sud- Est asiatique maritime.
 

Le territoire continental comprend environ les 2/3 des régions montagneuses, mais aussi les plaines deltaïques immenses et fertiles résultant de l’alluvionnement du système du Fleuve Rouge au Nord et de celui du Mékong au Sud. Entre ces deux plaines s’éparpillent une série de plaines petites ou grandes le long du littoral du Centre Vietnam, de Thanh Hoa à Phan Thiêt.
 

Dans les conditions des moussons des saisons du Vietnam s’accompagnant préquemment de pluies et de typhons, le réseau serré des cours d’eau a divisé les régions montagneuses depuis des dizaines de millions d’années, et sous l’action  du climat chaud et humide, les roches altérées ne créent pas beaucoup d’obstacles à la circulation, même sur la Cordillère Truong Son. En outre, les massifs montagneux et les plateaux du Vietnam sont, soit la continuation des chaînes de montagnes du Huanan ou du Laos, soit l’expansion sur une partie du relief de certains pays voisins, comme dans le cas des Hauts- Plateaux du Tây Nguyên; ce qui fait que depuis longtemps, le Vietnam est un pays relativement  “ouvert” aux pays voisins, sans compter l’oouverture vers la mer.
 

Les conditions précitées expliquent la diversité des beaux paysages de Vietnam: de la mer au hinterland, c’est d’abord le paysage des plaines côtières et des deltas, ensuite, celui de la moyenne région avec des collines et basses montagnes au Nord-est, au Nord et dans la Cordillère Truong Son; enfin celui des hautes montagnes au Nord-Ouest, des plateaux du Nord- Ouest, des Hauts–Plateaux du Tây Nguyên.
 

De longue date, l’homme vit dans ce paysages et a trouvé des procédés pour une utilisation rationnelle du sol à tel point qu’on peut considérer ces paysages comme la présentation dans l’espace des société locales, l’empreinte des activités productives et culturelles de l’homme. Les géographes français parlaient du “pays Muong” à Hoa Binh ; du “pays Thai” le long de la valée de la Rivière Da, du “pays Chàm” à Binh Thuân et Ninh Thuân, mais il ne faut pas les prendre au mot, car comme nous verrons ci- après, l’enchevêtrement ethnique au Vietnam est si profond qu’il n’existe plus que peu d’ethnies ayant leur propre aire d’habitat en immersion dans la vie quotidienne de nuits chez habitants.

 

 

 

logo 5 logo 4 logo 3 logo 2 logo 1