Voyage Vietnam
 
Voyage vietnam

 

  • slider5
  • sideshows 4
  • sideshow3
  • sideshows2
  • sideshows 1
 
 

Langue vietnamienne

Langue vietnamienneElle fait partie des rares langues asiatiques, à s’écrire au caratère latins. Un Occident peut donc, sans difficulté, lire des mots, truffés d’accents, sans pour cela les comprendre.
 

Caractère
 

C’est une langue monosyllabique et tonale. Toute la difficulté vietnamienne réside dans la pronunciation et l’accentuation. Un vrai casse-tête presque chinois, d’ailleurs, puisque l’idiome mandarin suit des règles analogues! Imaginez qu’un même mot peut prendre des sens totalement différents selon que vous prononcez d’un ton aigu, d’un ton descendant, d’un ton lourd ou d’un ton interrogative (léger). La moindre dans l’intonation peut donner lieu à des quiproquos, voire à des malentendus grotesque. Ainsi le mot (Bo) peut signifier selon son accent: Le père (Bố), paquet (Bó), la vache (Bò), abandoner (Bỏ), cage (Bô), suffisant (Bo). Petit ami (Bồ), couper (Bổ), un complet (Bộ) ect..C’est pourquoi les Vietnamiens francophones écrivent le fraçais avec autant de soin, sans jamais se tromper sur les accents de la langue de Voltaire. C'est également la raison pour laquelle les vietnamiens rencontrent des difficultés à comprendre les francais dans leur visite sur mesure quand arriver VietnamL’origine de la langue vietnamienne se perd dans la nuit des temps, elle a gardé ses origines môn-khmères son vocabulaire et sa grammaire de base. Elle a reçu également une influence Thaîe, en paticulier les premières formes de tonalité et d’autre aspects grammaticaux. Au chinois elle doit son vocabulaire philosophique, religieux, administratifs et technique. 


Les 53 autres ethnies minoritaires du pays ont chacune leur dialecte, incomprehensible pour un vietnamien. Certains habitants des régions dans le pays reculées des Hauts Plateaux ne parlent même pas le vietnamien, langue des basses plaines et des rizières.

 

 

logo 5 logo 4 logo 3 logo 2 logo 1