Voyage Vietnam
 
Voyage vietnam

 

  • slider5
  • sideshows 4
  • sideshow3
  • sideshows2
  • sideshows 1
 
 

Ninh Binh

Ninh Bình est une ville du Việt Nam, aussi connue sous le nom de "Baie d'Halong terrestre", située dans la province du même nom.
Située entre le Fleuve Rouge et la rivière Ma, cette province est composée de sept districts: Gia Viá»…n, Hoa LÆ°, Kim SÆ¡n, Nho Quan, Tam Điệp, Yên Khánh, et Yên Mô. Elle est peuplée par 23 groupes ethniques différents, dont les Kinh constituent plus de 98 %.

Tam Coc - Ninh BinhLes habitants de cette région très authentique excercent depuis très longtemps leur métier de l'agriculture prospère. Les produits principaux sont le riz, le thé, le café..La fabrication des nattes est développée dans les régions Kim Son et Phat Diêm. Le charbon est exploité aux districts Yên Mô et Nho Quan. Le marbre et le granite sont exploités aux districts Hoa Lu et Tam Diêp. La province possède beaucoup de sites historiques et culturels tels que Hoa Lu: l’ancienne  capitale du pays Dai Cô Viêt (nom du Vietnam sous la dynastie des Dinh, Xe siècle): les belles grottes Bích Dông - Tam Côc et Dich Lông considérées comme la baie de Ha Long terrestre, un site à ne pas manquer pour le voyage vietnam; l'église en pierre de Phat Diêm construite vers la fin du XIXe siècle; les sources thermales à Kênh Gà et Dâm Cút. La forêt vierge Cúc Phuong est un musée naturel des espèces rares et précieuses de la faune et de la flore typiques des régions tropicales. Les montagnes Bích Dông et Duc Thúy valent une visite. la fête de Truong Yên est réputée dans tout le pays
 
Hoa Lu
 
Hoa LuHoa Lu est l'ancienne capitale du Vietnam sous les dynasties des Dinh (968-980) puis des Lê antérieurs (980-1009).
Hoa Lu se situe à une quinzaine de kilomètres au nord de Ninh Binh, sur la carte vietnam. Des bâtiments historiques, il reste encore le temple dédié à l'empereur Dinh Tien Hoang et le temple dédié à l'empereur Lê Dai Hanh. Outre des aspects historiques, cet endroit est également un beau paysage étonnant avec les sommets de calcaire qu'on dit souvent que sa splendeur surmonte cela de la baie d'Halong. En effet à la place de l'eau vert émeraude de la baie d'Along, c'est le vert des rizières qui domine. De nombreuses rivières coulent sous les montagnes et forment ainsi des grottes que l'on peut visiter en barque. le site merite de prendre le velo pour se balader entre les rizières verdoyantes de riz, une promenade splendide à travers les paysages d’estampe avec ses etranges pitons calcaires.

Tam Coc et le village flottant kenh ga

Situé à environ 12 km de Ninh Binh, les touristes du circuit au vietnam appellent ce site “la baie d’Halong terrestre” en raison qu’il est doté d’un paysage d’une grande sérénité. Immenses pains de sucre abrupte dans la rivière. Roches déchiquetées, taraudées, creusées à la base et épousant des formes bizarres. Sommets courerts d’une dense végétation.
 
Tam coc signifie littéralement: les trois grottes creusées sous les montagnes - immenses cavernes hérissées de stalectites et stalagmite: la première Hong Ca mesure 127 m de long , la deuxième Hong Giua mesure 70 et la 3 ème Hong Cuoi , 40 m seulement Ces grottes permettent de passer rapidement d'une vallée à l'autre.
 
Une belle balade en petit sampan, conduite par une rameuse portant un chapeau conique, parmi de magnifiques collines karstiques. Quelle impression grandiose donnent ces pitons calcaires surplombant les champs de rizières inondées où les paysans vaquent à leurs occupations, dans les méandres de la rivière qui serpente à leurs pieds !
 
Kenh Ga signifie “ canal aux poulet”. Ce village flottant niché dans une vaste région inondée entourée par de mongtagnes carstiques, c’est un décor montagneux extraodinaire, une belle balade en bateau du circuit vietnam authentique tout le long de la rivière vous emmènera à travers les paysages pittoresques. Les habitants ont une manière bien à eux de propulser leur petites embarcations, ils rament à leurs pieds, Ici, les gens passent l’essentiel de leur temps sur l’eau. Même les enfants vont à l’école en bateau. 

 

Le parc nationale de Cuc Phuong  

Crée en 1962, le parc national de cuc phuong était le premier parc national du Vietnam et est la plus grande réserve naturelle du pays. C'est également un haut-lieu pour la préservation de la biodiversité au Vietnam. Les premières traces d'habitations humaines dans la forêt de Cuc Phuong datent de 7.000 à 12.000 ans. Des objets façonnés datés de cette époque ont été retrouvés dans de nombreuses cavernes du parc, ainsi que des sépultures humaines, des haches en pierre, lances aux pointes faites d'os, couteaux en coquille d'huître, et même d'outils pour le meulage. Cuc Phuong possède une étonnante diversité de flore et de faune. On y a dénombré 97 espèces de mammifères tels que des ours, des chevaux, des sangliers, des tigres, panthères, des écureuils, et des singes, 300 espèces d'oiseaux, 36 espèces de reptiles, 17 espèces d'amphibiens, 11 espèces de poissons, 2,000 espèces de plantes aquatiques, des milliers d'espèces d'insectes et beaucoup de terres de differentes couleurs. Un certain nombre d'espèces présentes dans le parc sont listées dans le Livre Rouge du Vietnam des espèces en voie de disparition.

 

La Cathédrale Phat Diem 

La Cathédrale Phat Diem La cathédrale de Phat Diem constitue le haut centre du catholicisme au nord du Vietnam, à 120 kilomètres de Hanoi, dans le bourg de Phat Diem. Cette cathédrale unique par sa taille et son architecture sino-vietnamienne, fut construite entre 1875 et 1899, dans un paysage de ruisseaux, d’étangs, des cavernes et des petites églises. Le site comprend notamment la cathédrale et un couvent.

 
Longue de 80 m et large de 24 pour 18 m de hauteur, face à un lac, la cathédrale s’appuie sur 48 colonnes en bois de fer, de 2,4 m de périmètre chacune. Dans les nefs latérales, se dressent des statues de bois et de pierre fort étranges. L'autel est formé d'un seul bloc de granit. 14 hauts-reliefs en pierre retracent la vie du Christ. Le clocher s'élève à l'arrière de la cathé­drale. A sa base, deux énormes dalles de pierre superposées servaient d'es­trades aux mandarins venus observer les rites catholiques. Au sommet, une énorme cloche fut hissée au moyen d'une gigantesque rampe de terre. En 1889, un palais de pierre blanche dédié à la Sainte Vierge y a été ajouté.

 

 

logo 5 logo 4 logo 3 logo 2 logo 1